Le palais El Badi à Marrakech

Le Palais El Badi à Marrakech

Le palais El Badi à Marrakech, un monument central de l’héritage historique marocain

En 1578, le sultan Saadien Ahmed el-Mansour construit le palais El Badi pour célébrer sa victoire sur les portugais lors de la bataille des trois rois. Le chantier durera 25 ans. En arabe, le palais se nomme “Dar el-Badi”. Cela signifie “le palais de l’indomptable”.

Ahmed el-Mansour souhaite faire la démonstration de sa puissance et de sa richesse à travers la construction de ce palais. Ainsi, il utilisera des matériaux très précieux. De la poussière d’or venue du Soudan, du jade issu de Chine, ou encore du marbre de Carrare.

De plus, la cour du palais El Badi s’inspire de celle de l’Alhambra. Avec ses plus de 360 pièces, le palais accueille les grandes réceptions des sultans Saadiens, ainsi que des invités très importants.

La magnificence et la richesse du palais feront le renom de la dynastie Saadienne pendant près de 100 ans. Par ailleurs, pour préserver le prestige du lieu, un système de souterrain permettait aux esclaves chargés du service, de se déplacer dans le palais sans être vus des convives.

Le palais El Badi à Marrakech 1

Malgré son abandon, le palais El Badi reste un monument très visité à Marrakech

En 1696, le souverain Alaouite Moulay Ismaïl, désireux de tirer un trait sur la dynastie Saadienne, change de capitale. Le nouveau sultan choisis la ville de Meknes.

Il emporte avec lui toutes les richesses du palais El Badi de Marrakech et ordonne sa destruction. Ainsi, en plus de créer un nouveau centre de pouvoir, Moulay Ismaïl a détruit les vestiges de cette glorieuse dynastie.

Aujourd’hui, il ne reste presque plus rien du palais El Badi. Seule la vaste cour ainsi que les remparts du palais ont subsisté. De plus, des nids de cigogne se sont installés donnant un peu de vie à ce lieu en ruine.

Le palais El Badi à Marrakech 2

Aussi, afin de favoriser la visite du palais El Badi, il y a plusieurs expositions. Des objets d’histoire, tels que la “chaise montée” de la mosquée de la Koutoubia à Marrakech sont également présentés.

En fin de compte, bien qu’il ne reste pas grand-chose à voir de ce que fut le palais El Badi à Marrakech, la visite vaut le détour. Le prix de 10 dirhams (1€) est anecdotique, et le monument est à 15 minutes de marche de la place Jemaa El Fna à Marrakech.