Le Monument du soldat inconnu à Sofia

Le Monument du soldat inconnu à Sofia

L’hommage de tout un pays pour ses soldats disparus

Il s’agit du premier monument de ce type en Bulgarie et il fut inspiré par ses nombreux cousins Européens et notamment ceux en France et au Royaume-Uni

Situé juste en face de l’église Sainte Sophie de Sofia, le monument au guerrier inconnu commémore les centaines de milliers de soldats bulgare qui furent blessés ou tués pendant la seconde guerre mondial. Lors de cérémonies ou commémorations officielles, le président du pays accueille les chefs d’états étrangers en faisant face à ce monument. Il fut érigé dans sa dernière version en 1981 dans le cadre du 1300 ème anniversaire de la création de l’état Bulgare.

Il est orné d’une sculpture de lion mais surtout d’une flamme éternelle qui est contenue au sein du monument, pour rappeler que le souvenir de ces soldats restera à jamais ancré dans le coeur des bulgares. Un monument pour la mémoire comme le superbe monument du Souvenir au Luxembourg.

Un monument aux nombreuses vies

C’est en 1918 qu’une commission sera mandatée et chargée de prendre en charge le projet. L’objectif était alors de construire une oeuvre hommage aux soldats disparus pendant la première guerre.

Il est important de comprendre que le monument du soldat inconnu de Sofia fut entièrement financé par une caisse nationale. Suite aux très nombreuses crises du pays et au traumatisme de la guerre, il faudrait plus de 8 ans pour qu’enfin le sculpteur Valkov puisse démarrer les travaux. Ce n’est ainsi qu’en 1941 qu’il sera inauguré. Elle disparaitra et sera retrouvée à l’abandon 30 ans après suite aux ravages de la seconde guerre mondiale.

De nombreux débats et luttes eurent lieu à l’époque. Il fut décidé au début des années 70 de la repositionner au même endroit ou elle a désormais et définitivement élue domicile.