Statue équestre de Guillaume II au Luxembourg

STATUE ÉQUESTRE DE GUILLAUME II

Un hommage au Roi-Grand-Duc Guillaume II

La statue équestre de Guillaume II est l’un des monuments phares du Luxembourg, connu par tous et objet de dizaines de milliers de photos de curieux chaque année. Sa localisation en fait avant tout un lieu incontournable à visiter. La statue se situe en effet au milieu de la place principale de la ville. Elle fut sculptée en l’honneur du grand Duc Guillaume II de Naussau Orange.

La particularité demeure dans le fait qu’elle fut érigée durant le règne de ce dernier en 1844 quand Guillaume II fut au pouvoir entre 1840 et 1849. C’est l’oeuvre d’un français, Antonin Mervié mais le cheval fut lui sculpté par Victor Peter, un autre sculpteur et médailleur, lui aussi français d’origine.

L’autre particularité c’est aussi son socle qui porte les différentes armoiries de la maison dites « Orange-Nassau » mais aussi de la ville de Luxembourg. Les sculptures sont très complexes et détaillées, prenez le temps d’ouvrir les yeux et d’y observer également les différents cantons des alentours de la ville qui avaient au 19ème siècle jurés allégeance au roi Guillaume II.

La petite anecdote des équipes de YOT c’est qu’il existe une réplique absolument identique dans le centre ville de La Haye, aux Pays-Bas.

Un roi au service de son peuple

S’il est rare de voir des statues hommage réalisée au cours du règne d’un seigneur, mais encore plus rare de voir une telle dévotion et un tel amour d’un peuple envers son souverain; c’est aussi et surtout car Guillaume II occupe une place essentielle dans le coeur des Luxembourgeois.

Tout au cours de son règne, il portera une attention particulière à l’amélioration de la qualité de vie mais aussi à la sécurité de tous. De ses propres mots :

« Je veux le bien-être du Grand-Duché et je le veux par les Luxembourgeois eux-mêmes »

Sous son règne, il attribuera notamment la constitution de 1848 mais aussi et surtout les bases de l’état Luxembourgeois et ses lois.

A noter que le fer qui constituera la base de la statue fut forgé à la volonté du peuple dans une usine du Luxembourg et le monument lui même fut réalisé dans le pays. Un monument pour un amoureux du peuple et par le peuple lui même.